On se perd souvent entre les différentes appellations : vin biologique, vin biodynamique et vin nature. Nous espérons que l’article d’aujourd’hui saura éclairer votre lanterne !

Le vin biologique

Le vin biologique est réglementé à l’échelle européenne. En France, c’est l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO) qui est en charge de la mise en application de la règlementation.

Ces règlementations précisent les règles à suivre concernant, la production, la transformation, la distribution, l’importation, le contrôle et l’étiquetage des produits biologiques.

Depuis le 8 février 2012, des règles sur la vinification bio viennent compléter le règlement bio européen permettant la certification de la transformation et donc du vin et plus seulement du raisin.

Dans la viticulture et viniculture biologique, il est toutefois utilisé à petite dose l’acidification, la désacidification, le traitement thermique, l’ajout de tanins, l’ajout de copeaux de bois, de soufre, ou encore de levures industrielles.

Pour aller plus loin dans cette démarche, on peut citer deux autres exemple de viticulture, le vin biodynamique et le vin naturel.

Le vin biodynamique

Uvin biodynamique est un vin produit selon les principes de l’agriculture biodynamique. Les pratiques biodynamie peuvent s’appliquer, selon le producteur, tant aux méthodes de culture de la vigne (viticulture biodynamique) qu’à l’élaboration du vin (vinification biodynamique).

La biodynamie considère que la plante, le sol et la terre sont un écosystème, dont il s’agit d’assurer l’équilibre. Elle se traduit dans des pratiques qui tendent à abolir tout intrant de synthèse, à apporter des soins favorisant la qualité de la terre et l’enracinement de la vigne, à travers notamment l’utilisation de préparations biodynamiques, le travail du sol souvent au cheval et l’application de calendriers solaire et lunaire.

Pour en savoir plus sur les vins biodynamiques, n’hésitez pas à lire notre article dédié.

Le vin naturel

Le vin nature n’a pas de législation propre. Le seul repère pour sa fabrication est une association : http://www.lesvinsnaturels.org/.

Cette association relève plusieurs conditions :

  • Une culture bio ou biodynamique de la vigne
  • Des vendanges manuelles
  • Utilisation des levures indigènes pour la fermentation (levures présentent naturellement sur la baie des raisins)
  • Pas de pasteurisation ou autres pratiques “brutales”
  • Aucun intrant œnologique lors de la vinification à part pas ou peu de soufre (sulfite) ajouté.
  • Les sulfites ne sont utilisés que par doses règlementées

A chaque type de vin sa règlementation au niveau des intrants

Notre sélection de vins biodynamiques et naturels

DES VINS VEGANS !!

Sachez que nous sommes très heureux de vous annoncer que nous prévoyons de vous proposer une gamme de vins végans que nous vous présenterons dans un très prochain article ! Notre volonté est de pouvoir satisfaire le plus d’Epicurieux possible, et nous ne sommes pas sans savoir que le végétarisme et le véganisme sont de plus en plus fréquent.

Bientôt sur notre boutique ! D’ici là, tâchez de rester curieux !

%d blogueurs aiment cette page :